ÉDITO

 

Chers amis,

A nous tous, amateurs d’air pur et de grands espaces, le Covid-19 impose sédentarité et horizons réduits. Ces restrictions n’ont certes pas empêché le Comité de poursuivre ses activités, mais le terrain nous manque. Il est pourtant essentiel de respecter les mesures de confinement en vigueur. Il en va de notre santé à tous. Quand retrouverons-nous nos sentiers et nos pots de peinture ? Dès que nous y serons autorisés par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, elle-même tributaire des directives gouvernementales. Mais ce temps viendra. Nous organiserons alors une grande fête des baliseurs pour célébrer ces retrouvailles.

D’ici là, prenez soin de vous.

Bon courage et à bientôt.

Anne-Marie Gresle, président du CDRP34

 

A LA UNE

 

Le Comité départemental confiné mais en mouvement

Le Comité départemental ne peut plus envoyer ses baliseurs sur le terrain, mais il n’en poursuit pas moins ses activités : échanges avec les partenaires, relation avec les clubs, montage de dossiers sur les itinéraires en projet, (re)programmation d’événements… « Dès le vendredi 14 mars, pressentant que la Maison des Sports allait fermer ses portes, j’ai demandé à nos deux salariés, Thomas Azéma et François Bou, d’emmener leurs ordinateurs chez eux et de se mettre au télétravail, explique Anne-Marie Gresle, président du Comité départemental. Depuis, les échanges entre les responsables se font à distance, via les applications Zoom ou Teams. Au cours de la semaine du 27 avril au 1er mai, pas moins de 11 réunions figuraient au programme. Chaque semaine commence par une réunion de coordination, le lundi en début d’après-midi. Cette rencontre permet d’évoquer les dossiers en cours et les activités de la semaine à venir. Y participent le président, le secrétaire général, les deux permanents, ainsi que des invités concernés par les sujets à l’ordre du jour. Suivent dans la semaine diverses réunions thématiques de format plus réduit. A toute chose malheur est bon : la suspension des sorties a permis de faire avancer des dossiers importants mais parfois sacrifiés à l’urgence du quotidien.

 

Un agenda chamboulé

Le confinement décrété mi-mars a remis en cause nombre d’événements inscrits au calendrier du Comité. Certains ont été purement et simplement annulés : La Fête de la Nature au lac du Salagou (31 mai) ou le salon Hauts Cantons Passion (4 et 5 juillet). D’autres ont été reprogrammés :

  • Le Rando Challenge, initialement prévu le 26 avril, à Claret, est reporté au 25 octobre.
  • La Fête départementale de la randonnée aura lieu le dimanche 4 octobre sur le territoire de la vallée de l’Hérault.
  • Le Championnat régional de longe côte/marche aquatique, prévu le 18 avril, à Port-la-Nouvelle, aura lieu le samedi 12 septembre.
  • Le Championnat de France de longe côte/marche aquatique, qui devait avoir lieu à Sangatte (Pas-de-Calais) le 20 juin, est renvoyé au samedi 10 octobre.
  • Le 1er Longe Run, prévu le 9 mai à Sète, aura lieu le samedi 10 octobre, dans le cas où le Championnat de France de LC/MA serait annulé.
  • Le Week-end des Œnorandos® aura lieu en novembre ou décembre.

 

Un nouveau président à la tête de la Fédération

Didier Babin a été élu le 24 avril président par intérim de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre. Il remplace Robert Azaïs, démissionnaire. L’élection d’un nouveau président aura lieu au cours de la prochaine assemblée générale, le 28 novembre 2020.

 

MonGR® Préféré 2021 : le Grand Pic Saint-Loup nominé

Le GR® de Pays Tours dans le Grand Pic Saint-Loup (4 boucles de 50 à 75 kilomètres) figure parmi les 8 itinéraires présélectionnés par la FFRP dans le cadre de l’édition 2020-2021 du concours « Mon GR® préféré ». Du 5 au 26 novembre 2020, les amateurs de randonnées, adhérents ou pas de la FFRP, pourront désigner l’itinéraire de leur choix en votant sur le site MonGR.fr. La remise du trophée aura lieu en décembre ou janvier sur le territoire du sentier lauréat. Lors de l’édition 2019, plus de 92 000 votes avaient été enregistrés. Chacun des 8 GR® présélectionnés fera l’objet d’un film vidéo présentant 4 jours de randonnée. Plus d'infos ici.

Les 7 autres candidats sont : Via Francigena (Aisne), Tour des Baronnies Provençales (Drôme), Tour du Queyras (Hautes-Alpes), Grande Traversée du Jura (Jura), Loire sauvage à pied (Loire Atlantique), tour de Paris à pied (Paris), Chaîne des Puys (Puy-de-Dôme).

L’actualité des sentiers

Un nouveau PR pour découvrir Béziers. Les randonneurs sortis du confinement auront un nouvel itinéraire à parcourir : « Entre canal du Midi et Béziers ». Ce circuit urbain de 8 kilomètres, classé « facile » (2 h 30), permet de découvrir les 9 écluses de Fonseranes, joyau du canal du Midi, et les richesses de Béziers : cathédrale Saint-Nazaire, jardin des Évêques, allées Paul-Riquet, Plateau des Poètes, au fil du canal du Midi et du fleuve Orb. Ce nouvel itinéraire a été aménagé par la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, avec l’appui technique de la FFRandonnée Hérault, d’Hérault Sport et le soutien du Conseil départemental de l’Hérault. Plus d'infos ici.

Le GR® de Pays « Tours en Minervois, Saint-Chinian, Faugères » en voie d’aménagement. Cet itinéraire comportera cinq boucles pour un total de 232 kilomètres. Le plan d’équipement et les documents d’information sont en cours d’élaboration. Cinq films seront réalisés pour présenter les différents circuits (deux à trois jours de marche chacun). L’ouverture est prévue pour le printemps 2021. Ce nouveau GR® de Pays est réalisé par trois Communautés de communes (Avant Monts, Minervois/Saint-Ponais/Orb-Jaur et Sud Hérault), sous l'égide du Pays Haut Languedoc et Vignobles avec l’appui technique de la FFRandonnée Hérault. Plus d'infos ici.

Le GR® de Pays « Entre deux lacs Avène Salagou » en cours d’étude. Ce nouvel itinéraire, dit « EDLAS », associera le tour des deux lacs (35 kilomètres chacun) ainsi qu’un sentier de liaison de 60 kilomètres. Le tracé est en voie de finalisation. Le dossier d’homologation devrait être examiné à l’automne par le Comité Régional de la Randonnée Pédestre. Le projet est porté par le CDRP34 pour le compte des Communautés de communes Grand Orb et Clermontais.

 

Plein air

 

Le longe côte à la loupe

Le CDRP34 publie une brochure consacrée à la pratique du longe côte/marche aquatique (LC/MA) dans l’Hérault. Ce document de 16 pages dresse un état des lieux (4 plages labellisées, 9 clubs, 600 pratiquants) et identifie des axes de développement (améliorer la capacité d’accueil, répondre aux attentes des pratiquants, consolider l’identité du LC/MA, ouvrir la pratique à un public jeune…). Il servira de base à un futur plan de développement du LC/MA dans l’Hérault. La brochure, tirée à 2000 exemplaires, fera l’objet d’une présentation officielle à la rentrée.

Le LC/MA en eau douce

Le longe côte/marche aquatique, né sur le littoral, cherche aujourd’hui à conquérir aussi les « eaux intérieures ». Objectif : ouvrir la pratique à de nouveaux territoires. Dans l’Hérault, le lac du Salagou semble adapté à la marche aquatique. Reste à obtenir l’autorisation de développer cette activité sur un site à haute sensibilité environnementale. Le projet pourrait se concrétiser en 2021.